Commission finances

Frédéric CAMPS, Bernard DEJEAN, Nadège DEVIS, Philippe BOURGAILH, composent les membres de cette commission.

Sur une mer agitée,toutes voiles dehors le capitaine aux longs cours barrait directement vers le récif d’un plus gros emprunt. Le nouvel équipage arrivant établit un changement de cap radical et évita cet écueil. Le bateau gîtait et prenait l’eau de toutes parts. L’équipage s’employa à colmater les brèches en honorant, des arriérés de facturation depuis 2012. Jeta du lest en s’allégeant de charges de fonctionnement démesurées, pour un si petit navire. S’acquitta d’intérêts moratoires absurdes, renégocia les contrats d’assurance disproportionnés, etc….
Sous ces nouveaux cieux le navire lentement mais surement, se redresse et recommence a prendre allure voguant sur un océan plus serein où une imposition plus juste et plus équitable servira les biens et les personnes de la commune.

Commission Finance

Son action dans son rôle de gestion du personnel, des finances communales et dans l’élaboration du budget.
En préambule, rien n’aurait pu être possible sans une collaboration étroite avec les autres commissions et avec tout le personnel communal. Nous œuvrons ensemble et essayons au quotidien, à travers notre action, de renforcer le tissu social de notre collectivité.

Gestion du personnel

Cette année a été l’occasion de mettre en place les fiches de poste de nos employés pour définir au plus juste l’activité de chacun.
Une réunion annuelle, est organisée avec chaque employé, pour faire le point sur leurs activités, leurs besoins, leurs rôles et nos besoins au sein de l’équipe.
Cette réunion a permis :

De restructurer le personnel administratif ce qui a conduit à repenser la géographie des bureaux de la mairie en redonnant une place centrale au bureau du maire.
De créer un espace pour nos employés où toutes les informations utiles sont affichées.
De mettre en place un planning de congés et d’absences des employés, mis à jour régulièrement.
D’avoir un planning journalier permettant de suivre l’évolution des chantiers en cours. Planning élaboré, en collaboration étroite, avec la commission travaux.
De recenser nos besoins en terme de collaborateurs. En a découlé, l’emploi d’un agent administratif et de deux agents techniques.
Un collaborateur a été engagé pour développer les activités de l’Espace Culturel.
De créer (mise en place prochainement) un accueil social.
De régulariser les arriérés sur les NBI pour deux de nos employés (coût 5358 €).
De prévoir une IAT pour le personnel technique.
De mettre en place une couverture sociale (obligatoire) CNAS qui donne avantages et aides aux employés (environ 1500 €/an).
Etc.
Cette liste n’est pas exhaustive mais elle définit l’action de notre politique et donne l’ampleur de notre tâche. Tout était à gérer, à faire et à organiser. En découle, bien évidemment, une meilleure ambiance au sein de l’équipe.

Finance communale



 
Vaste chantier où la stupeur, l’incompréhension et les doutes sur la gestion et sur le fonctionnement passé nous ont laissé sans voix.
Petit récapitulatif sur cette année écoulée et ce à quoi a servi le budget 2014. Budget tampon qui a permis de régulariser en partie notre situation financière.
Liste non exhaustive également :
Cette année a permis de régulariser des impayés sur le centre culturel (ce qui a entrainé 15.000 € d’intérêts moratoires; intérêts à verser aux entreprises pour retard de paiement).
De s’acquitter pour 14.800 € de frais d’avocat.
D’honorer des frais élevés d’architecte pour d’hypothétiques projets.
De revoir le montant des assurances, en lançant un appel d’offre,  ce qui a généré  une économie de 20.000 € par an et, de plus, une meilleure couverture.
De régulariser diverses factures impayées (certaines datant de 2009).
D’équiper le personnel administratif avec un matériel informatique neuf, du mobilier récent et adapté. Ainsi que des vêtements, chaussures et autres, pour tout le personnel du service technique.
De mettre en place un suivi pour la prise de carburant (grosse économie en 2014).
De contrôler l’achat, la location et l’entretien de matériels. Certaines de ces dépenses sous l’ancienne municipalité nous ont interpellés. Pour exemple :
Achats de nombreuses batteries en 2013.
Achats de divers matériels : introuvables au Dépôt Communal.
Factures de réparations de matériels n’appartenant pas à la mairie.
Plusieurs dizaines de m3 de gravats facturés à la mairie ???.
Transport de matériaux, …Etc.
De racheter tout l’outillage (plusieurs milliers d’euros) au service technique, ce dernier n’ayant plus rien, suite au départ de l’ancienne municipalité.
D’établir un suivi pour la régularisation des charges locatives ; de revoir la convention avec ALJ pour l’Espace Culturel (économies en perspective).
De relancer les parents d’élèves pour les impayés des tickets cantine.
De donner les pleins pouvoirs au percepteur pour récupérer les impayés locatifs.
De rétablir un dialogue avec ce dernier. Indispensable pour un fonctionnement correct de la mairie. Etc.

Comme vous l’avez compris le budget 2014 a été un budget tampon. Nous avons, cette année, commencé à assainir les finances et pu mettre en place un fonctionnement plus vertueux.

Elaboration du budget 2015  


Nous commençons une rénovation de tout notre parc locatif en ordonnant certains travaux d’entretien, de restaurations et de mises aux normes.
Nous finirons le pluvial du centre commercial et d’une partie du quartier rose.
Un projet d’isolation phonique, thermique et de restructuration du centre médical en partenariat avec le staff médical est de mise.
L’école bénéficiera de travaux concernant le stationnement, la sécurité (des ralentisseurs seront installés) et un nouvel accès sera créé.
Des ordinateurs ont été budgétés pour les enfants.
Nous ferons des travaux de transformations et d’aménagement de la petite maison, situé face au centre médical, dans le but d’accueillir deux praticiens de plus (podologue, orthophoniste ou autres).
De prévoir l’achat d’une Licence IV.
Nous n’avons pas oublié, bien évidemment, d’inscrire au budget l’entretien du village et des différents hameaux.
De gros travaux de voiries seront réalisés cette année.
Nous mettons en place une politique pour l’environnement en commençant par remplacer nos vieilles fenêtres par du double vitrage (mairie et centre médical).
Plusieurs programmations de spectacle ont eu le soutien de la mairie (gros événements en perspective).
Une gestion plus saine a dégagé une économie et a permis d’entamer dès cette année une baisse des impôts locaux (pour explication ; nous agissons à notre niveau. Notre levier d’action ne peut que concerner le pourcentage communal. Cette année l’état augmente de deux pour cent l’impôt et nous, nous le ferons baisser de cinq pour cent. Bilan : trois pour cent de baisse effective).
Cette liste n’est pas exhaustive.
Nous ne manquerons pas, régulièrement, de vous tenir informé.